L'Education numérique avec Tice-Education

  • word    
  • writer
  •   excel  
  • calc
  • powerpoint
  • impress
  • chrome 
  • firefox
  • safari
  • ie-10-logo
  • ipad 
  • el capitan logo
  • macosx
  • Windows 10
  • linux
  • nexus4
  • android
  • tbi
  • pdf
  • archive black zip 128
  • scratch
  • langage
  • 01010101
  • scratch algo
  • sublimetext ecran
  • cardboard box blue 128
  • robots 
  • Imprimante 3D 
  • car 
  • videoprojecteur 

Articles informatiques

Pensez à sauvegarder régulièrement vos données !

le .

toutpublic


disquedur panneQui n'a pas eu un vent de panique devant son ordinateur à propos de données effacées malencontreusement ou d'un disque dur défectueux qui ne répond plus ? Les raisons sont souvent complexes : chaleur, choc, accident, virus, mauvaise manipulation, incendie, inondation, panne électronique, secteurs illisibles, altération des données, données écrasées, données manquantes, OS bloqué, ou tout simplement fin de vie ? La prudence impose de sauvegarder ses données régulièrement sur des disques externes ou dans le cloud... 

Fonctionnement :

Le disque dur d'un ordinateur se compose d'un ensemble de plateaux circulaires coaxiaux, recouverts d'une couche de matériau magnétique qui permet l'enregistrement de données. Un disque dur ordinaire comporte un à huit plateaux tournant à plusieurs milliers de tours par minutes, ses têtes de lecture/écriture se déplaçant à la surface des plateaux sur un coussin d'air d'épaisseur comprise entre 0,2 et 0,5 µ. Les plateaux et le mécanisme de lecture sont enfermés dans une coque étanche qui les isole de la poussière ambiante, car la moindre petite particule peut venir détériorer l'état de surface du disque.

Taille :
De même que la capacité de stockage des disques durs, la taille physique du matériel a aussi subi de fantastiques évolutions durant les 50 dernières années. La plupart des disques durs actuels sont au format 3"1/2 (3,5 pouces soit 9 cm). Le format standard pour les disques d'ordinateurs portables est de 2,5 pouces. L'explosion des ventes de lecteurs MP3 et autres appareils portables a également conduit au développement de microdrives d'une taille de 1 pouce !

Interface :
l'interface est un élément essentiel de tout disque dur car c'est elle qui relie la carte mère au disque dur. Le type d'interface détermine entre autres la vitesse de transfert des informations. Tout comme la taille et la capacité des disques durs, les interfaces sont en constante évolution. Par souci de simplicité, nous traiterons ici seulement les plus communes :

  • ATA/IDE : interface la plus courante jusqu'en 2005 pour les ordinateurs personnels, ce type d'interface a maintenant été remplacé par les interfaces S-ATA,
  • S-ATA (serial ATA) : interface la plus courante depuis 2005, elle permet des taux de transfert plus élevés qu'ATA,
  • SCSI (Small Computer System Interface) : cette interface permet la connexion de plusieurs périphériques différents par le biais d'un adaptateur ou contrôleur SCSI.

Les systèmes RAID :

Développée au cœur des années 80, la technologie RAID est aujourd’hui la technologie de référence pour gagner en performance et en tolérance face aux pannes. Le terme RAID désigne un groupe de plusieurs disques physiques indépendants qui permet d’optimiser les performances en augmentant le nombre de disques utilisés pour l’accès aux données et leur enregistrement. Le RAID est donc un ensemble de techniques de virtualisation du stockage permettant de répartir des données sur plusieurs disques durs afin d'améliorer soit les performances, soit la sécurité ou la tolérance aux pannes de l'ensemble du ou des systèmes.

Les systèmes RAID améliorent également la disponibilité du système de stockage ainsi que la tolérance aux pannes. Les données perdues en raison d'une panne d'un disque physique peuvent être restaurées en reconstruisant les données manquantes à partir des autres disques physiques, qui contiennent des données ou des informations de parité.


Le système RAID est soit :

  • un système de redondance qui donne au stockage des données une certaine tolérance aux pannes matérielles (ex : RAID1).
  • un système de répartition qui améliore ses performances (ex : RAID0).
  • les deux à la fois, mais avec une moins bonne efficacité (ex : RAID5).

B280922 strFNPicture1Un système comme le RAID5 est donc capable de gérer d'une manière ou d'une autre la répartition et la cohérence de ces données. Ce système de contrôle peut être purement logiciel ou utiliser un matériel dédié. Récupérer des données perdues à partir d'un serveur RAID est bien plus complexe qu'à partir d'un disque dur, c'est pourquoi il est préféreable de confier ses récupération de données à des entreprises spécialisées comme par exemple Kroll OnKtrack.

 

Capacité des disques durs :

Les disques durs ayant les capacités les plus importantes sur le marché dépassent les 6 To (téraoctets) (2013) et 10 To en 2015. La capacité des disques durs a augmenté beaucoup plus vite que leur rapidité, limitée par la mécanique. Le temps d'accès en lecture est lié à la vitesse de rotation du disque et au temps de positionnement des tètes de lectures. En revanche le débit d'information ensuite est d'autant meilleur que la densité du disque et la vitesse de rotation sont élevées.

En 1997 le standard pour les PC de bureau est de 2,0 Go pour les disques dur de 3,5 pouces.
En 2009 le standard pour les PC de bureau est de 1 To (à partir de 0,1 €/Go en août 2008) et de 500 Go pour les PC portables.
En 2010, 1,5 To à 2 To sont devenus courants. Pour les « faibles capacités » ils sont remplacés, de plus en plus, par des mémoires électroniques de type carte SD ou plutôt des disques SSD. (source Wikipédia).

 

capacite dd

 

Durée de vie des disques durs :

Malheureusement, la durée de vie des supports numériques (Disque durs, SSD, CD, DVD, clés USB) n'excède pas pas quinze à vingt ans dans le meilleur des cas, et les plus mauvais d'entre eux se dégradent au bout d'un an seulement, voir les détails ici. Il existe de nombreux logiciels, outils "gratuits ou payants" qui permettent une récuperation de données sur disque dur

Les pannes les plus courantes :

  • La panne électronique :

La panne électronique est généralement dûe à des composants electroniques endommagé (surtension, coupure de courant qui provoque un court-circuit sur la carte).

  • La panne mécanique :

C'est la panne la plus grave et donc la plus chère Elle nécéssite d'ouvrir le disque dur en chambre dite "blanche" afin de pouvoir dans un premier temps procéder à la réparation, avant de lancer la phase de récupération des données perdues. Mais rien n'est garanti à l'avance au niveau du pourcentage de récupération des données.

  • Les pannes logiques - les mauvaises manipulations de l'utilisateur : 

Beaucoup de problèmes de données corompues sont dûs aux utilisateurs qui  ne quittent pas correctement leurs programmes, éteignent leur poste de travail sans fermer les fichiers ou les programmes en cours. Les coupures électriques et les arrêts brutaux des disques durs (internes ou externes) peuvent contribuer à la corruption de fichiers et provoquer des dommages sur le disque.

Il est évident que la récupération de données est réservée à des spécialistes ou des passionnés d'informatique et d'electronique. Cette démarche peut parfois s’avérer longue et coûteuse. 

warning 64Un conseil :  « Recopier ses données sur plusieurs disques et renouveler les sauvegardes sur des supports neufs régulièrement. » Backup and Backup !!!

 Quelle stratégie de sauvegarde privillégiez-vous ? En discuter sur le Forum...

Tags: CD DVD données usb cdrom supports numériques Disque durs SSD Récupération sauvegarder RAID

Pour écrire un commentaire, se connecter :
- Les messages injurieux, agressifs, grossiers, les critiques gratuites et non argumentées et les attaques personnelles seront supprimées sans préavis et leurs auteurs bloqués.
- Le langage SMS est banni, les messages publicitaires sont interdits.
Merci de faire un effort de rédaction...
Cordialement
L'équipe Tice-Education