L'Education numérique avec Tice-Education

  • word    
  • writer
  •   excel  
  • calc
  • powerpoint
  • impress
  • chrome 
  • firefox
  • safari
  • ie-10-logo
  • ipad 
  • el capitan logo
  • macosx
  • Windows 10
  • linux
  • nexus4
  • android
  • tbi
  • pdf
  • archive black zip 128
  • scratch
  • langage
  • 01010101
  • scratch algo
  • sublimetext ecran
  • cardboard box blue 128
  • robots 
  • Imprimante 3D 
  • car 
  • videoprojecteur 

Tablettes - Smartphones

Rentrée 2017 : 4 mesures pour bâtir l'École de la confiance

le .

 toutpublic

145817 OU0QIG 589Le ministère a présenté les 4 principales mesures pour cette nouvelle année scolaire, à savoir : dédoubler des classes de CP en REP+, adapter les rythmes scolaires, aménager la réforme du collège, instaurer le programme « devoirs faits ».

 

 

 

 

Les 4 mesures pour la rentrée :

1) Dédoubler des classes de CP en REP+

Il s’agit de combattre la difficulté scolaire dès les premières années de l'école et en soutenant les élèves les plus fragiles. Cela se traduit par le dédoublement des classes de CP et de CE1 dans l'éducation prioritaire.

2) Adapter les rythmes scolaires

Le ministère souhaite redonner de la liberté dans l'organisation des rythmes scolaires. L'objectif premier est de donner aux acteurs de terrain davantage de souplesse dans l'organisation de la semaine scolaire afin de répondre le mieux possible aux singularités de chaque contexte local, dans le souci constant de l'intérêt des enfants.

3) Aménager la réforme du collège

Le ministère souhaite redonner de la liberté dans l'organisation des enseignements au collège. Aujourd'hui, le collège n'arrive pas à corriger suffisamment les inégalités apparues dès l'école primaire. La rentrée 2017 marque une nouvelle étape dans l’organisation des enseignements du collège. Ses objectifs ? Répondre le mieux possible aux besoins des élèves, enrichir l’offre d’enseignement, proposer une ouverture sur l’Europe et sur le monde et valoriser les racines culturelles.

4) Instaurer le programme "devoirs faits"

Le ministère souhaite offrir à tous les élèves un accompagnement après la classe. Le travail personnel est important pour la réussite de la scolarité. Pourtant, les devoirs sont une source d'inégalité entre les enfants et pèsent souvent sur la vie de famille. Le programme "devoirs faits" va répondre à ce problème en proposant aux élèves des études dirigées après la classe.

 

Évolution des effectifs du second degré, secteurs public et privé

Depuis 2009, l’Education Nationale accueille de plus en plus d’élèves de manière constante essentiellement pour des raisons démographiques.

Quelques chiffres sur l’Education Nationale (données 2016) :

  • 12 398 900 écoliers, collégiens et lycéens.
  • 6 808 900 élèves du premier degré
  • 5 590 000 élèves du second degré
    - dont 3 325 400 collégiens
    - et 2 264 600 lycéens dont 665 800 lycéens professionnels

279 000 élèves handicapés scolarisés en milieu ordinaire à la rentrée 2015.

Parents : pensez à l’assurance !

La rentrée des classes approche, les parents des 12 millions d’élèves français règlent les dernières formalités de rentrée, dont la souscription d’une assurance scolaire. L’école couvre les activités de votre enfant pendant le temps scolaire. En dehors du temps scolaire comme la garderie ou la pause déjeuner, l’école ne le couvre pas.

Il est fortement recommandé de souscrire à une assurance scolaire pour les activités scolaires et facultatives, c’est un gage de sécurité, pour les élèves et les parents.

Poursuite du plan numérique en 2017 :

Si la priorité de l’Éducation nationale porte sur les apprentissages fondamentaux :  lire, écrire, parler correctement la langue française, compter, calculer ; l'école doit également donner à chaque enfant les clés pour réussir dans une société irriguée par le numérique.

La révolution numérique est une chance pour l'école parce que les nouveaux outils offrent un potentiel de renouveau pédagogique important, pouvant améliorer l’efficacité et l’équité du système éducatif. Elle est aussi un défi parce que le développement rapide des usages du numérique oblige notamment à :

  • Repenser les méthodes et les programmes d’enseignement ;
  • Produire de nouvelles ressources ;
  • Rénover les modes d’évaluation ;
  • Revoir l’organisation des espaces et des temps scolaires.

OB825Y0

Designed by Jcomp / Freepik

Depuis la rentrée de septembre 2016, le plan numérique pour l’éducation est devenu une réalité dans 1 668 collèges et 1 817 écoles. Il s’inscrit dans une stratégie éducative globale et pérenne conçue pour développer l’innovation pédagogique et favoriser les apprentissages scolaires et la réussite des élèves. Au total, l’investissement pour les collectivités publiques est évalué à un milliard d’euros. A la rentrée 2017, l’objectif fixé est d’atteindre 50 % de collèges numériques, portant le nombre d’élèves équipés, dans les collèges et écoles, à plus de 600 000.

D’importants investissements vont permettent la poursuite en 2017 du plan numérique.  Les crédits prévus reposent sur l’hypothèse d’un déploiement de ressources pédagogiques et d’équipements numériques individuels pour les élèves de classe de cinquième dans 50 % des collèges publics et privés sous contrat.

Plus d’informations sur les 4 mesures de la rentrée 2017 :  http://www.education.gouv.fr/cid117637/rentree-2017-mesures-pour-batir-ecole-confiance.html

Tags: numérique rentrée scolaire