REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts En savoir plus

J'ai compris

Politique en matière de cookies

Que sont les cookies ?

Un cookie est un petit fichier contenant du texte qu'un site web sauvegarde sur votre ordinateur ou votre appareil mobile lorsque vous visitez ce site. Les cookies sont largement utilisés pour faire fonctionner les sites web, ou pour les faire fonctionner plus efficacement, ainsi que pour fournir des informations aux propriétaires du site.

Comment utilisons-nous les cookies ?

Ce site utilise Google Analytics, un service d'analyse du web fourni par Google, Inc. (ci-après "Google") qui nous aide à analyser l'usage qui est fait de ce site. À cette fin, Google Analytics utilise des cookies, qui sont des fichiers textes placés sur votre ordinateur. Les informations générées par les cookies concernant votre utilisation des sites – informations types concernant l'accès à l'internet (y compris votre adresse IP) et votre comportement de visiteur analysées de manière anonyme – sont transmises à Google, qui les stocke, y compris sur des serveurs installés aux États-Unis. Avant de stocker les informations transmises, Google les rendra anonymes en supprimant le dernier octet de votre adresse IP. Les conditions d'utilisation de Google Analytics précisent que Google utilise ces informations pour évaluer l'usage que vous faites des sites et générer des rapports sur l'activité des sites.

Ce site n'utilise pas ni n'autorise aucun tiers à utiliser l'outil d'analyse statistique pour repérer ou recueillir des informations personnelles de visiteurs de ces sites qui seraient identifiables. Google peut transférer les informations recueillies par Google Analytics à des tiers lorsque la loi l'exige ou lorsque ces tiers traitent les informations pour le compte de Google. Les conditions d'utilisation de Google Analytics précisent que Google n'établit pas de lien entre votre adresse IP et d'autres données détenues par Google. Vous pouvez refuser l'utilisation des cookies de Google Analytics en téléchargeant et en installant le module complémentaire du navigateur pour la désactivation de Google Analytics. Ce module indique au fichier JavaScript Google Analytics (ga.js) que les informations concernant la visite d'un site ne doivent pas être envoyées à Google Analytics.

Les cookies sont également utilisés pour déterminer si vous avez accepté (ou non) que nous utilisions des cookies sur ce site, de façon à ce que la question ne vous soit pas posée à chaque fois que vous le consultez.

Comment gérer les cookies ?

Vous pouvez gérer et effacer des cookies comme vous le souhaitez; pour plus d'informations à ce sujet, consultez le site www.allaboutcookies.org. Vous pouvez effacer tous les cookies déjà enregistrés sur votre ordinateur et vous pouvez configurer la plupart des navigateurs pour empêcher l'enregistrement des cookies.

Gestion des cookies dans votre navigateur

La plupart des navigateurs vous permettent:

  • de consulter les cookies qui ont été créés et de les effacer individuellement;
  • de bloquer les cookies créés par des tiers;
  • de bloquer les cookies créés par certains sites;
  • de bloquer tous les cookies, quelle que soit leur origine;
  • d'effacer tous les cookies lorsque vous fermez votre navigateur.

Si vous décidez d'effacer vos cookies, soyez conscient que toutes les préférences que vous avez éventuellement paramétrées seront perdues. En outre, si vous bloquez tous les cookies, de nombreux sites web (dont celui-ci) ne fonctionneront plus correctement. C'est pourquoi il n'est pas recommandé de bloquer les cookies lorsque vous naviguez ici.

L'Education numérique avec Tice-Education

  • word    
  • writer
  •   excel  
  • calc
  • powerpoint
  • impress
  • chrome 
  • firefox
  • safari
  • ie-10-logo
  • ipad 
  • el capitan logo
  • macosx
  • Windows 10
  • linux
  • nexus4
  • android
  • tbi
  • pdf
  • archive black zip 128
  • scratch
  • langage
  • 01010101
  • scratch algo
  • sublimetext ecran
  • cardboard box blue 128
  • robots 
  • Imprimante 3D 
  • car 
  • videoprojecteur 

Métiers

Etudiants et création d'entreprise dans le numérique

le .

universite toutpublic

businnessDepuis les années 2000, l’entrepreneuriat est devenu une réelle voie d’insertion professionnelle pour les étudiants. En effet, de nombreuses actions allant de la simple information à l’accompagnement de véritables projets de création d’entreprises ont été mis en place dans les universités et les grandes écoles de l'hexagone. Développer l’esprit d’entreprendre chez les jeunes est aujourd’hui un socle commun à beaucoup de cursus de formation.

 

 

 

Des écoles très impliquées dans la création d’entreprises :

Les pouvoirs publics avaient imaginés, lors de la création du statut “étudiant-entrepreneur”, une aide pour la réalisation des projets entrepreneuriaux des étudiants dans les cursus scolaires. Une initiative qui a permis à des entreprises de voir le jour, grâce à l’encadrement des pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (PEPITE).

L’engagement des grandes écoles en faveur de l’entrepreneuriat est également important. Aujourd’hui, une grande majorité des écoles de commerce et d’ingénieurs ont mis en place des incubateurs. Le but : mettre à disposition de leurs étudiants créateurs d’entreprises des locaux, des équipements, des experts et des coachs afin de les aider dans leur démarche entrepreneuriale.

La Commission européenne préconise d’ailleurs la possibilité, pour tout étudiant qui le souhaite, d'être formé à l'entrepreneuriat et d'entreprendre sur son campus. Pour susciter l'esprit d'entreprendre auprès des jeunes mais aussi favoriser le passage à l'acte entrepreneurial, il est nécessaire de mettre en œuvre une politique de l'entrepreneuriat étudiant qui repose sur des logiques partenariales entre établissements d'enseignement supérieur, collectivités territoriales et acteurs de la création d'entreprise au niveau de chaque territoire.

L'enseignement de l'entrepreneuriat a progressé dans l'enseignement supérieur depuis plusieurs années, notamment avec l'expérimentation des pôles de l'entrepreneuriat étudiant (PEE) pour les jeunes entrepreneurs.

Comme le montre le sondage OpinionWay d’octobre 2017 sur les “Les jeunes et l’entrepreneuriat“, 54% des jeunes se disent prêts à créer leur entreprise. Rien que sur l’année 2016, plus de 554000 nouvelles entreprises ont été recensées en France, dont 222 792 sous le régime du micro - entrepreneur (soit 40 % des créations nationales).

opinionway sondage entrepreneur

Deux principaux types de statut :

Depuis quelques années, de nombreux étudiants se lancent dans la création d'entreprise après une simple étude de marché. Ils voient dans la création d’entreprise une forme de liberté, un moyen de s’exonérer des contraintes salariales. Les statuts les plus adaptés sont bien sûr le statut « micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) » ainsi que celui de « étudiant entrepreneur ».

  • Le statut micro-entrepreneur est de loin le plus plébiscité par les jeunes, car il se combine très bien avec le statut étudiant sans remettre en cause l’attribution de bourses sur critères sociaux ou d’autres aides sociales.
  • Le statut « étudiant entrepreneur » quant à lui, permet à des étudiants porteurs de projets d’être accompagnés dans la création de leur entreprise et d’obtenir un diplôme. Ce statut est encore assez peu répandu et ne convient pas à l’exercice d’une activité complémentaire.

Il faut noter que le statut d’auto-entrepreneur est considéré comme celui d’une entreprise Individuelle et n'a pas de capital social. Pour rappel, le capital social d’une entreprise est égal au montant total des apports de biens et d’argent dont les associés ou actionnaires en transfèrent la jouissance à la société en contrepartie de droits sociaux (parts sociales ou actions en fonction du statut juridique de l’entreprise).

D’autres jeunes se lancent dans des projets plus ambitieux, comme des start-up à l’aide de business Angels, orientés dans l'économie numérique et l'international. Pour des sociétés commerciales, les formes juridiques sont principalement la SARL (Société A Responsabilité Limitée), SA (Société Anonyme), SAS (Société par Action Simplifiée) ou SCA (Société en Commandite par Action).

Créer son entreprise : Comme le montre le rapport de septembre 2017 du Réseau Entreprendre  “Etudiants entrepreneurs : des atouts pour réussir”, les créateurs d’entreprise sont plus nombreux aujourd’hui à lancer leur projet pendant ou à la sortie de leurs études :

  • 6 % des entrepreneurs accompagnés par le Réseau Entreprendre entre 2011 et 2016 ont lancé leur entreprise à la sortie de leurs études ou en parallèle ;
  • 10 ans auparavant, ils ne représentaient que 4 % des entrepreneurs du Réseau ;
  • Taux de pérennité à 3 ans de leurs entreprises : 94 % ;
  • 50 % des étudiants entrepreneurs ont un bac+5 contre un tiers pour les autres lauréats) ;
  • 67 % entreprennent dans le secteur des services avec une très forte représentation du secteur de l’informatique 31% contre 13% pour les autres entreprises) ;
  • 40 % sont basés en Île-de-France.

travail en equipe

Designed by Freepik

Le numérique : une place importante

S’il y a un domaine concerné par la création d’entreprise, c’est bien le numérique. Les nouveaux outils apportent une nouvelle façon d’entreprendre, plus légère, plus coopérative, ouverte sur le monde et plus créative que ce soit dans les produits ou services proposés. Le numérique a ouvert de nouvelles formes d’organisation du travail, il incite à travailler autrement, développe la créativité sur le mode collaboratif, favorise les coopérations grâce notamment au "cloud" quel que soit le business model.

Pour le futur, on peut imaginer l'orientation de nombreux élèves vers des filières numériques. Le Conseil national du numérique (CNNum) a rendu public son rapport sur l'éducation et propose de créer un bac « humanités informatiques - HN » et d'Intégrer des cours d'informatique dès la troisième..." ce qui par conséquence devrait avoir des répercussions sur l'orientation "post bac". Le CNNum propose une première expérimentation rapide en terminale, qui délivrerait un "double bac", associant la voie HN avec l'une des trois formations classiques, et la création d'"un diplôme national reconnu par tous".

 

Voir le rapport du ministère de l’Economie : “Entreprises : les chiffres clés du numérique, édition 2016” : https://www.entreprises.gouv.fr/etudes-et-statistiques/numerique-chiffres-cles

 

Tags: Entreprises formation société Emploi

Pour écrire un commentaire, se connecter :
- Les messages injurieux, agressifs, grossiers, les critiques non argumentées et les attaques personnelles seront supprimées sans préavis et leurs auteurs bloqués.
- Le langage SMS est banni, les messages publicitaires, liens commerciaux sont interdits.
Merci de faire un effort de rédaction...
Cordialement
L'équipe Tice-Education