Sécurité MAC -PC windows

toutpublic Les Mac ont longtemps eu la réputation d'être plus sûrs que les PC Windows, les utilisateurs pensant que les machines Apple sont impénétrables pour les cybercriminels qui prévoient de mener des attaques par logiciels malveillants. Mais la réalité est moins tranchée. Les données montrent en effet que les deux plateformes sont vulnérables aux menaces de sécurité.

Sécurité des Mac par rapport à celle des PC Windows

Une explication possible de la perception selon laquelle les Mac sont plus sécurisés que les PC Windows réside dans un autre chiffre. Les machines fonctionnant sous Windows ont longtemps dominé le marché des ordinateurs personnels, et ce n'est qu'en 2018 que les Mac ont globalement dépassé les 10 % de parts d'utilisateurs. Pour les cybercriminels qui recherchent le meilleur rapport qualité-prix, les attaques contre les PC Windows ont donc conservé une valeur plus élevée. Un autre facteur est que la plateforme fermée d'Apple a limité la façon dont les développeurs peuvent interagir avec le système d'exploitation, tandis que Windows a généralement donné plus de flexibilité aux développeurs.

Comment sécuriser votre ordinateur ?

Quel que soit le système d'exploitation que vous utilisez, ne vous laissez pas bercer par un faux sentiment de sécurité. Les paramètres de confidentialité et une bonne hygiène numérique doivent être appliqués partout. Voici quelques considérations de sécurité pour les Mac et les PC Windows :

  • Envisagez d'utiliser un VPN lorsque vous vous connectez à Internet, en particulier lorsque vous utilisez le Wi-Fi en dehors de votre maison ou de votre lieu de travail. Un VPN chiffre l'ensemble de votre trafic et empêche les pirates qui se trouvent sur le même réseau d'intercepter vos données.
  • Maintenez vos logiciels, qu'il s'agisse d'applications ou de systèmes d'exploitation, à jour. Les cybercriminels exploitent les failles de sécurité que les mises à jour sont censées corriger. Activez les mises à jour automatiques sur votre machine afin de réduire les possibilités de piratage.
  • Utilisez des mots de passe forts et uniques pour vos comptes Apple et Microsoft. Vous devriez toujours suivre les meilleures pratiques en matière de mots de passe, mais elles sont particulièrement importantes pour votre identifiant Apple ou votre login Microsoft, qui peuvent tous deux donner accès à votre système d'exploitation.
  • Limitez l'accès aux applications. Les applications qui accèdent à votre appareil photo ou à votre système de fichiers créent des opportunités pour les acteurs malveillants d'accéder à vos informations. Edge recommande d'accorder l'accès à une application uniquement si vous avez besoin de la fonctionnalité qu'elle active et de révoquer les privilèges qui ne sont pas activement utilisés.
  • Utilisez un logiciel antivirus et envisagez d'utiliser un réseau privé virtuel. La protection antivirus intégrée de Windows est bonne, mais vous pouvez renforcer vos défenses avec certains des meilleurs logiciels antivirus, libres ou payants. Les défenses intégrées des Mac sont un peu plus aléatoires, et nous recommandons vivement d'utiliser l'un des meilleurs programmes antivirus pour Mac.
  • Respectez les meilleures pratiques en matière d'hygiène numérique. Ne partagez pas d’informations personnelles ou identifiables en ligne, ne cliquez pas sur les liens envoyés par courriel ou par SMS, ignorez les fenêtres pop-up, ne réutilisez pas vos mots de passe (et optez pour l'un des meilleurs gestionnaires de mots de passe) et remettez en question les messages qui vous paraissent urgents ou qui exigent que vous agissiez.
  • Sous Windows, créez et utilisez un compte d'utilisateur à privilèges limités pour les tâches quotidiennes. N'utilisez des comptes dotés de privilèges administratifs (paramètre par défaut sur Mac et Windows) que pour l'installation, la suppression ou la modification de logiciels. Vous limiterez ainsi considérablement les dégâts causés par une infection par un logiciel malveillant.
  • Sur Mac, soyez attentif lorsqu'une fenêtre contextuelle vous demande votre autorisation. Les logiciels malveillants ne peuvent pas faire grand-chose sur un Mac tant que vous ne les y autorisez pas, alors ne cliquez pas aveuglément sur « OK » chaque fois qu'on vous demande d'autoriser quelque chose. Examinez le contenu de chaque fenêtre contextuelle et, s'il vous semble étrange, n'accordez pas votre autorisation.

 

Aucun commentaire

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Essentiel
Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, vous ne pouvez pas les désactiver.
session
Accepter
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Mesure d'audience
Accepter
Décliner