L'Education numérique avec Tice-Education

  • word    
  • writer
  •   excel  
  • calc
  • powerpoint
  • impress
  • chrome
  • firefox
  • safari
  • ie-10-logo
  • ipad 
  • el capitan logo
  • macosx
  • Windows 10
  • linux
  • nexus4
  • android
  • tbi
  • pdf
  • archive black zip 128
  • scratch
  • langage
  • 01010101
  • scratch algo
  • sublimetext ecran
  • cardboard box blue 128
  • robots 
  • Imprimante 3D 
  • car 
  • videoprojecteur 

toutpublic

objets connectesQuand on parle « d’objets connectés » on désigne tout objet de notre environnement pouvant se connecter à Internet et donc interagir avec une être humain ou d’autres objets. Les exemples les plus marquants sont les montres connectées qui communiquent avec les smartphones ou les drones, les caméras. Dans la domotique, domaine en forte croissance, on trouve beaucoup d’objets connectés comme les volets roulants, thermostats, portes, éclairages intelligents, alarmes etc. D’ici quelques années le nombre d’objets connectés à Internet va décupler dans les maisons et dans la vie de chaque citoyen.

 

Pour rappel, un système informatique embarqué est un ensemble de composants (cartes programmables, capteurs et actionneurs) intégrés à un objet : drone, maison, avion, bateau, voiture, vélo, robot, enceinte, montre, balance, assistant vocal etc. Ce système pilote l’objet à distance ou de manière autonome.

On parle d’objets connectés dès lors qu’un système informatique embarqué échange des informations avec un ordinateur, une tablette ou un smartphone, par le biais des protocoles de communication Wifi, Bluetooth ou du réseau Internet. Ces technologies font partie intégrante du nouvel enseignement en classe de seconde générale et technologique : Sciences numériques et technologie (SNT).

Les principaux domaines d'application

La santé et le sport :

  • Au niveau de la santé, les objets les plus courants sont le bracelet connecté, la balance ou tensiomètre, qui permettent de réaliser des mesures à domicile, ou d'effectuer un suivi médical, seul ou en collaboration avec un médecin. La gestion du sommeil connaît un vif succès pour étudier les différentes phases du sommeil.
  • Le sport : grâce aux trackers d’activités, vous pouvez comptabiliser les kilomètres courus ou marchés et synchroniser ces résultats sur votre smartphone ou votre tablette. Les montres GPS sont plus particulièrement dédiées aux amateurs de running, trail, cyclisme et permettent de partager ses performances sur des réseaux sociaux de sport comme Strava. Il existe aussi des capteurs pour le golf ou pour le tennis, destinés à mesurer, analyser et améliorer vos performances.

tim foster Odhl kitI2c unsplash

Les loisirs :

Les montres connectées vous permettent de recevoir vos emails et SMS, accédez à votre musique ou vos photos et vidéos, calculez un itinéraire, etc. Les téléviseurs connectés ,quant à eux, donnent accès à des contenus multimédias, des applications de loisir, des informations sur les programmes, etc.

La domotique et la sécurité :

Les caméras de sécurité  permettent de contrôler votre domicile à distance et vous alertent en cas d'intrusion. Du côté de la petite enfance, on trouve les « babyphones », qui gardent un œil sur votre bébé lors de son sommeil.

Les économies d'énergie :

Les objets connectés permettent de connaitre, régler et optimiser votre consommation énergétique. Par exemple, un thermostat connecté vous permet de régler à distance la température ambiante, d'optimiser le chauffage en fonction du moment de la journée et de votre temps de présence, etc.

La programmation des objets connectés

Pour programmer un système informatique embarqué, on utilise des algorithmes pour répondre au problème posé. On repère les instructions spécifiques aux capteurs et actionneurs et on écrit le programme. Dans un deuxième temps, on implante le programme dans le système informatique pour l’exécuter et le tester. Pour cela on utilise les fonctions de connexion et de téléversement (flashage) du logiciel fournies avec le système informatique embarqué.

L’interface homme-machine

Pour concevoir l’application qui pilote un objet connecté, on utilise un logiciel qui permet de dessiner les éléments graphiques de l’interface et de leur associer un programme. L'Interface Homme-Machine (IHM) est une interface utilisateur permettant de connecter une personne à une machine, à un système ou à un appareil comme des écrans directement intégrés à l"appareil, écrans d’ordinateur, de smartphones ou de tablettes tactiles.

La sécurité 

Un des défis les plus difficiles à relever va être celui de la sécurité de ces objets. En effet, avec la croissance importante de ces terminaux connectés au réseau internet, les vulnérabilités aux attaquent augmentent. De plus, les consommateurs restent encore méfiants, 76 % des Français pensent que les objets connectés représentent un risque pour leur vie privée.

thomas kolnowski ljG19qhTzZQ unsplash

Pour résumer, les objets connectés captent, stockent, traitent et transmettent des données, qui peuvent recevoir et donner des instructions et qui ont pour cela la capacité à se connecter à un réseau d'information. Ce réseau est appelé Internet des Objets (IDO) ou Internet of Ting (IoT). Pour 2020, on prévoit 50 milliards d’objets connectés sur la planète.

Photo by Tim Foster on Unsplash

Photo by Thomas Kolnowski on Unsplash

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire

REMARQUE : Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.