grandes écoles

toutpublic universite  En cette rentrée scolaire, de nombreux étudiants ont intégré les formations Grandes Écoles. En 2019, on comptait environ 85 100 d'étudiants inscrits en classe CPGE, qui permettent bien souvent l’accès aux Grandes Ecoles.

Comment définit-on une Grande Ecole ?

Une grande Ecole est désignée par le ministère de l’éducation nationale comme un “établissement d’enseignement supérieur qui recrute ses élèves par concours et assure des formations de haut niveau”.

On distingue généralement deux types de Grandes Ecoles :  les écoles d’ingénieurs et les écoles de commerce. Mais on peut également citer l'École normale supérieure de Paris (ENS) ou l’Ecole normale d’administration (ENA). Il n’existe aucune liste officielle des Grandes Écoles mais on recense en moyenne 230 à 240 concours associés à des Grandes Ecoles en France.

Afin de pouvoir intégrer une Grande Ecole, il faut généralement se former dans une classe préparatoire avant de passer un concours. Contrairement à la plupart des universités, les Grandes Écoles ont généralement de plus petits effectifs et sont mieux reliés au monde professionnel à travers ses intervenants et des ponts avec les entreprises. 

On trouve trois types de statuts :

  • les établissements publics, rattachés à un ministère, souvent le ministère de l’éducation nationale mais d’autres ministères peuvent être concernés;
  • les établissements consulaires publics mais rattachés à une chambre de Commerce et d’industrie;
  • les établissements privés, généralement sous tutelle ministérielle, mais qui peuvent avoir des statuts divers.

Quel type de formation dans les Grandes Écoles ?

Dans la plupart des écoles de commerce et de management, on trouve le programme grande école qui constitue l’essentiel de la formation. Il est accessible après une classe préparatoire et se fait en trois ans, ce qui le différencie des programmes post-bac et post-graduate.

Lors de la première partie, le bachelor, les étudiants apprennent les fondamentaux de la gestion. Ils se spécialisent ensuite lors des deux dernières années à travers plusieurs parcours, que ce soit en audit, achat, marketing, finance, ressources humaines, commerce, logistique, etc. Les parcours sont généralement assez nombreux et les étudiants ont une grande amplitude de choix. Certaines écoles proposent également des parcours hyper spécialisés comme dans le sport ou encore l’entrepreneuriat à travers des incubateurs. 

Les écoles de commerces se caractérisent par une grande proximité avec le monde de l’entreprise. Lors du programme grande école, les étudiants doivent ainsi effectuer plusieurs périodes en entreprise que ce soit lors de stages ou de l’alternance. Ces périodes se font généralement en France mais il est également possible d’effectuer des stages à l’étranger.

De même, le programme comporte généralement une ou plusieurs périodes à l’étranger dans des universités partenaires. Le programme est donc plutôt complet.

Le suivi de ce programme permet d'obtenir un diplôme de type master.

Qu’en est-il des écoles d’ingénieur ?

Les écoles d’ingénieur proposent bien sûr l’obtention d’un diplôme de type master. Pour entrer en école d’ingénieur, les étudiants peuvent se tourner vers une classe préparatoire avant de passer le concours d’entrée. 40% des nouveaux inscrits dans les écoles d'ingénieurs proviennent ainsi des classes préparatoires scientifiques. Mais il est également possible de rentrer par des filières parallèles comme un BTS, un DUT ou une licence.

Il n’y a pas de nom de programme commun aux écoles d’ingénieur mais elles vont proposer plus généralement des cycles masters. Certaines écoles d’ingénieur sont hyper spécialisées et proposent des formations en informatique, électronique ou communications numériques par exemple. 

Certaines critiques

Les Grandes écoles ont fait l’objet de critiques ces dernières années notamment en raison de politiques de recrutement de leurs étudiants encore trop fermées. Même si elles tendant à s’ouvrir à des étudiants issus de milieux défavorisés, il reste du chemin à parcourir. De même, il est reproché à certaines écoles d’ingénieur de ne pas favoriser la mixité. Là encore des politiques sont mises en place mais elles sont toujours un peu faibles.

Aucune opinion sur "Les formations dans les Grandes Écoles".

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire