L'Education numérique avec Tice-Education

  • word    
  • writer
  •   excel  
  • calc
  • powerpoint
  • impress
  • chrome
  • firefox
  • safari
  • ie-10-logo
  • ipad 
  • el capitan logo
  • macosx
  • Windows 10
  • linux
  • nexus4
  • android
  • tbi
  • pdf
  • archive black zip 128
  • scratch
  • langage
  • 01010101
  • scratch algo
  • sublimetext ecran
  • cardboard box blue 128
  • robots 
  • Imprimante 3D 
  • car 
  • videoprojecteur 

 ecole college

O6V1FT0L’Unesco a lancé un appel à projets autour d’un programme d’apprentissage mobile inclusif. C’est grâce à cette initiative que Le programme MSchools a vu le jour en Espagne. Cet appel à projets qui comprend un partenariat public-privé entre le gouvernement catalan, la mairie de Barcelone et la GSMA propose un programme qui sera déployé à partir de la rentrée 2019. Ce programme a pour vocation d’utiliser les outils numériques pour rendre l’école mobile plus inclusive. 

Comme on le sait, les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont le pouvoir de compléter, d’enrichir et de transformer positivement l'éducation. L’UNESCO, en tant qu’Organisation des Nations Unies chef de file en matière d’éducation, conduit les efforts internationaux visant à aider les pays à comprendre le rôle de ces technologies dans l’accélération des progrès vers la réalisation de l’objectif de développement durable 4

L’école numérique peut-elle réduire les inégalités ? 

L’école a pour objectif de réduire les inégalités sociales puisqu’elle donne à tous le même accès à une formation de base. Néanmoins, dans la réalité, l’école est plutôt devenue un vecteur d’inégalité, notamment à cause du poids important du travail à effectuer à la maison, là où tous les enfants ne bénéficient pas du même soutien et des mêmes conditions de travail.  

L’influence des caractéristiques sociodémographiques sur les diplômes et les compétences n’est plus à démonter. Le niveau d’études des parents est très corrélé avec le niveau scolaire des enfants, plus qu’avec leurs compétences. 

Face à ce problème, l’école numérique semble pouvoir apporter quelques solutions. Effectivement, en offrant un accès permanent et connecté à l’école, elle réduit l’impact de l’environnement social des élèves. Cela ne fonctionne que si le matériel nécessaire est fourni. Effectivement, tous les parents ne sont pas prêts à souscrire à un crédit consommation sans justificatif pour équiper correctement leurs enfants, ce qui pourrait alors véhiculer d’autres inégalités. 

L’importance de l’implication des pouvoirs publics 

Voilà pourquoi le projet mSchools devait impérativement être issu d’un partenariat entre des institutions publiques et des entreprises privées. Si les ressources privées permettent de développer des outils puissants qui facilitent l’apprentissage et l’implication des élèves dans certaines conditions, seuls les pouvoirs publics sont en mesure de financer à suffisamment grande échelle le matériel nécessaire. 

Pour le moment, certains outils développés par le projet mSchools ont déjà fait leurs preuves, notamment auprès des instituteurs espagnols. Plusieurs logiciels ont déjà été testés à grande échelle dans les écoles pour permettre aux professeurs de simuler certaines expériences à grande échelle en classe. De quoi limiter les coûts et améliorer l’accès aux connaissances des élèves de certains quartiers plus pauvres. 

apprentissage mobile

Le défi d’une éducation personnalisée 

Si l’école s’est vu donner une mission d’éducation et pas seulement d’apprentissage, c’est bien parce qu’on attend d’elle qu’elle ne forme pas que des travailleurs, mais des têtes bien faites et des citoyens capables de développer une pensée analytique et critique. Le projet mSchools a pour volonté de placer cette exigence au cœur de son développement. 

L’usage récréatif des nouvelles technologies est strictement encadré dans les écoles et les collèges, cela n’empêche pas certains enseignants de les utiliser comme supports pédagogiques (applications mobiles ludiques, algorithmes intelligents). Ces outils aident les élèves à réviser une leçon et à appliquer les notions vues en cours sous forme de devoirs à la maison. 

Face à l’outil tentaculaire qu’est Internet, la mission d’apprentissage de certaines connaissances à l’école semble devenue presque dérisoire. La numérisation de l’apprentissage permettrait alors de rendre l’élève plus autonome, plus indépendant et de l’inclure plus facilement dans un processus d’apprentissage qui s’adapte à ses besoins et ses envies pour le guider à son rythme sur le chemin de son éducation. 

 

Crédit image : École photo créé par pressfoto - fr.freepik.com

Pour écrire un commentaire, merci de se connecter :
- Les messages déplacés et les critiques non argumentées seront supprimés.
- Le langage SMS est banni et les liens commerciaux sont interdits.

L'équipe Tice-Education

Newsletter

Actualité de l'Éducation numérique
captcha 

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire

REMARQUE : Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.