cybersécurité analyste SOC

toutpublic Un analyste SOC est un professionnel de la cybersécurité chargé de détecter les tentatives d'intrusion sur le réseau informatique d'une entreprise. Découvrez comment suivre une formation pour exercer ce métier d'avenir.

Face aux menaces du cybercrime, les entreprises doivent rester vigilantes en permanence à l'affût du moindre danger. Un instant de relâchement peut suffire aux hackers pour déployer un malware avec succès ou pour accéder à une base de données confidentielle.

Le rôle des professionnels de la cybersécurité est d'assurer la protection des systèmes informatiques, réseaux, logiciels et données d'une organisation. Parmi les métiers de ce secteur, on compte l'analyste SOC.

Qu'est-ce qu'un analyste SOC ?

L'analyste SOC exerce le rôle de sentinelle. Il veille en permanence sur les systèmes et réseaux informatiques de l'entreprise, afin de détecter immédiatement toute tentative de cyberattaque.

En parallèle, il donne des conseils aux dirigeants et aux divers départements pour leur permettre d'empêcher les futures cyberattaques. Ce spécialiste installe et configure les outils de sécurité, surveille et analyse les activités suspectes, soutient les équipes d'audit et de conformité, et développe de nouvelles stratégies pour accroître la cybersécurité.

L'analyste SOC travaille au sein d'une équipe composée d'experts en cybersécurité : le Security Operations Center. Cette équipe peut oeuvrer en interne pour une entreprise, ou en externe pour de multiples clients.

Quels sont les différents tiers d'analyste SOC ?

Il existe différents tiers d'analyste SOC, correspondant au niveau de compétences et de responsabilité. Au premier niveau, un analyste débutant se contente d'enquêter en cas d'alerte émise par un utilisateur ou par un logiciel de sécurité.

S'il détecte une menace sérieuse, il transmet le signalement à l'analyste de tiers 2. Ce dernier a davantage de responsabilités, et doit déterminer la nature exacte de l'anomalie.

Il doit mettre en lumière l'origine de la menace, l'envergure des dégâts causés, et dans quelle mesure les systèmes sont impactés. Par la suite, il dirige la réponse à cette intrusion. Toutefois, les cyberattaques les plus graves sont transmises au niveau supérieur.

L'analyste SOC de tiers 3 est au sommet de la pyramide. En plus de réagir aux assauts les plus redoutables, son rôle est de passer en revue les données pour détecter les menaces passées sous le radar des logiciels de sécurité. En général, un centre SOC est composé de multiples analystes de tiers 1 et 2 et d'un seul analyste de tiers 3.

Un analyste SOC commence généralement sa carrière au premier tiers. Au fil des années de pratique, et selon son niveau de qualification et ses certifications, il peut gravir les échelons pour atteindre le troisième tiers ou évoluer vers un autre métier comme celui de directeur de la cybersécurité.

Quelles sont les compétences de l'analyste SOC ?

cybersecurite competences

Plus accessible que d'autres métiers, le rôle d'analyste SOC est considéré comme une porte d'entrée vers l'univers de la cybersécurité. Toutefois, cette profession requiert des compétences techniques.

Un analyste SOC doit maîtriser les techniques de défense réseau. Il doit savoir configurer des firewalls, et connaître les procédures de protection contre les cyberattaques ou l'activité non-autorisée.

À haut niveau, il doit aussi être expert en criminalistique informatique : le processus d'investigation et d'analyse des données collectées sur une machine ou un réseau pour déterminer la provenance d'une menace. Ces informations sont cruciales pour les procédures légales et pour remonter la piste d'un hacker.

En outre, comme tous les professionnels de la cybersécurité, l'analyste SOC doit savoir répondre à une menace de manière rapide et efficace. Cette capacité est indispensable pour protéger les systèmes informatiques de l'entreprise.

Parallèlement à ces compétences techniques, l'analyste SOC détient aussi des « soft skills » ou qualités personnelles. Il doit être capable de collaborer avec les autres experts du SOC, afin de pouvoir réagir rapidement en cas d'attaque.

Ce professionnel doit aussi faire preuve d'un esprit critique, dans le but de comprendre la logique d'un problème et implémenter des solutions adéquates. De façon générale, l'analyste SOC est curieux de nature et aime mener l'enquête. En outre, il veille sur l'évolution de l'industrie de la cybersécurité et du milieu du cybercrime pour suivre l'émergence de nouvelles menaces et technologies.

Pourquoi devenir analyste SOC ?

À l'heure où les dangers se multiplient, la cybersécurité constitue une priorité pour les entreprises de tous les secteurs. Par conséquent, commencer une carrière dans ce domaine représente un excellent choix pour le futur.

Le métier d'analyste SOC constitue la meilleure porte d'entrée pour ce secteur d'activité. Par la suite, il est tout à fait possible d'évoluer vers d'autres rôles à plus haute responsabilité.

Compte tenu de la forte demande, les salaires proposés sont très attractifs. Aux États-Unis, selon Indeed, un analyste SOC gagne en moyenne 109 000 dollars par an. En France, le salaire annuel moyen atteint 40 000€ selon Talent.com.

En résumé, suivre une formation d'analyste SOC permet de profiter de nombreuses opportunités professionnelles, de percevoir un haut salaire et d'exercer un métier passionnant au quotidien.

Comment devenir analyste SOC ?

Il existe plusieurs voies pour devenir analyste SOC. Le seul véritable impératif est de détenir les compétences requises pour exercer cette profession.

Afin d'acquérir cette expertise, vous pouvez suivre une formation en cybersécurité à distance. Il s'agit du meilleur moyen d'apprendre rapidement à maîtriser les outils et les techniques indispensables.

Ce cursus peut être complété par des projets personnels, ou encore par la lecture d'ouvrages spécialisés. Afin de maximiser vos chances de décrocher un emploi, vous pouvez aussi obtenir une certification industrielle reconnue dans le domaine de la cybersécurité comme CompTIA, EC-Council Certifier Ethical Hacker, Certified Security Analyst Training ou GAIC Information Security Fundamentals.

Les meilleures formations de cybersécurité à distance incluent le passage de l'examen permettant d'obtenir une certification. Elle vous permettra de mettre en lumière vos compétences, et de vous distinguer des autres candidats à un poste.

 

Aucune opinion sur "Formation en Cybersécurité : comment devenir Analyste SOC ?".

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire