Rapport EMI CSA

toutpublic Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a publié le 18 novembre son premier rapport sur les initiatives des médias audiovisuels en matière d'éducation aux médias et à l'information (EMI).  Ce rapport 2020-2021 donne un coup de projecteur sur les initiatives les plus remarquables des médias audiovisuels et salue l’engagement de ces derniers en matière d’EMI. Il permet également les échanges entre tous les acteurs de l’éducation aux médias et à l’information afin de favoriser davantage les actions communes et ainsi en amplifier la portée.

 

Principaux constats :

  • Une forte implication des chaînes de télévision et de radio en matière d’éducation aux médias et à l’information (EMI), tant des diffuseurs publics au regard de leurs obligations en la matière, que des diffuseurs privés, sur la base du volontariat ;
  • France Télévisions s’est révélé un acteur de la continuité pédagogique dans le contexte de crise sanitaire en proposant quotidiennement sur ses antennes des programmes éducatifs - La maison Lumni et Les cours Lumni - à l’attention des différents niveaux scolaires ;
  • « Lumni.fr », proposée par les acteurs de l'audiovisuel public (France Télévisions, Radio France, France Médias Monde, l’INA, TV5 Monde et Arte), a conforté son statut de plateforme éducative de référence ;
  • Les diffuseurs privés portent une attention particulière à la lutte contre la manipulation de l’information en proposant des émissions de décryptage et des dispositifs de vérification de l’information. Des initiatives qui se prolongent sur le numérique ;
  • Des actions de terrain s’inscrivant principalement dans le cadre de l’évènement phare en matière d’EMI, la « Semaine de la presse et des médias dans l’école »(SPME), portée par le CLEMI.

Préconisations à l’attention des diffuseurs :

  • Renforcer les initiatives à destination des publics adultes sur les antennes, le numérique et par des actions de terrain ;
  • Poursuivre et intensifier les partenariats en matière d’EMI avec des institutions reconnues et des acteurs majeurs du monde de l’éducation, dans une logique de co-construction ;
  • Mesurer l’impact des actions menées auprès des publics (ex : questionnaire de satisfaction, sondage en ligne sur les besoins, étude d’impact, etc.) ;
  • Favoriser les échanges avec les professionnels de l’éducation pour cibler les besoins et partager les bonnes pratiques ;
  • Pérenniser les initiatives en les inscrivant dans des plans pluriannuels d’actions ;
  • Porter une attention particulière aux questions de harcèlement en ligne et aux moyens pour s’en préserver ou s’en extraire.

rapport csa

Plus d’informations ici

Le rapport au format PDF

Pour écrire un commentaire, merci de se connecter :
- Les messages déplacés seront supprimés. Pas de langage SMS ni de liens commerciaux
L'équipe Tice-Education

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire