L'Education numérique avec Tice-Education

  • word    
  • writer
  •   excel  
  • calc
  • powerpoint
  • impress
  • chrome
  • firefox
  • safari
  • ie-10-logo
  • ipad 
  • el capitan logo
  • macosx
  • Windows 10
  • linux
  • nexus4
  • android
  • tbi
  • pdf
  • archive black zip 128
  • scratch
  • langage
  • 01010101
  • scratch algo
  • sublimetext ecran
  • cardboard box blue 128
  • robots 
  • Imprimante 3D 
  • car 
  • videoprojecteur 

universite toutpublic

voyagesLors des procédures d’orientation en classe de terminale, quatre lycéens sur dix font le choix de l’université (hors I.U.T.) comme premier voeu sur le portail d’admission post-bac (APB), antérieur à la mise en place de ParcourSup. Un nombre relativement important d’étudiants de l’enseignement supérieur sont mobiles et étudient à l’étranger durant leur cursus dans l’enseignement supérieur.

 

 

 

Vers une généralisation de l’année de césure

La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a présenté un projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants le 30 octobre 2017. En effet, le projet de loi reconnaît le principe d’année de césure, désormais ouverte à tous les étudiants quels que soient leur université, leur niveau d’études ou leur projet professionnel. Cette reconnaissance traduit la volonté du Gouvernement de placer le projet personnel et professionnel de chaque étudiant au cœur de son parcours universitaire et de lui permettre d’adapter en conséquence son rythme d’études.

Erasmus+ : 2 millions d'étudiants formés à l'étranger entre 2014 et 2020

Le programme “Erasmus+” entré en application depuis 1er janvier 2014 réunit tous les programmes de l'Union européenne en faveur de l'éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport, y compris ceux qui ont trait à la dimension internationale de l'enseignement supérieur. Avec Erasmus+, 5 millions de personnes, dont 2 millions d'étudiants, pourront vivre une expérience de mobilité à l’étranger entre 2014 et 2020.

Ce programme permet non seulement d'encourager la mobilité à des fins d'éducation et de formation en Europe, comme un Erasmus en Italie, mais également dans le reste du monde. L’objectif est d'associer des partenaires de pays tiers de l'Union européenne à la construction de projets de mobilité et de partenariats entre établissements pour contribuer à la modernisation des systèmes d'enseignement supérieur.

etudiants voyage

Conçu par Freepik

Étudier ou voyager aux États-Unis

Les Etats-Unis sont une destination prisée des étudiants puisque 3% des étudiants français y étudient chaque année. Ainsi, pour un séjour long, un semestre ou une année, l’étudiant peut facilement envisager de partir dans le cadre d’un échange avec son école. C’est certainement la voie d’accès la plus répandue pour une scolarité outre atlantique (frais de scolarités nuls)  car seuls les frais de vie sur le campus sont à la charge de l’étudiant. Certains étudiants choisissent d’aller étudier aux USA juste après le bac (moins de 1%) pour effectuer l’intégralité de leur scolarité dans l’enseignement  supérieur aux Etats-Unis pour une durée de 4 ans en vue de l’obtention d’un bachelor.

Cette tendance est d’autant plus importante que pour se rendre aux Etats-Unis (USA) en 2018 pour un voyage touristique, un voyage d'affaires (moins de 90 jours), il n’est plus obligatoire d’avoir un VISA. La seule condition est d’être en possession d’un passeport biométrique ou électronique en cours de validité et avoir reçu une autorisation ESTA (Electronic Système for Travel Authorization) qui est une autorisation électronique délivrée quelques jours avant le voyage. En ce qui concerne Le formulaire ESTA : En Savoir Plus ! ici pour se procurer cette autorisation de séjour.

Préparer son orientation en échangeant directement avec des étudiants

Né de la fusion de deux associations majeures de lutte contre l’inégalité des chances "Frateli & Passeport Avenir", pour promouvoir l’égalité des chances, le site Inspire-orientation.org propose gratuitement un test d’orientation personnalisé et la possibilité d’échanger avec des étudiants. Il s’agit d’ouvrir les portes de certaines filières dites privilégiées à tous les étudiants quel que soit leur milieu d’origine.

On constate une nouvelle fois que le numérique contribue au développement des études à l’étranger pour les étudiants. Il leur permet de leur ouvrir virtuellement les portes du pays dans lequel ils souhaitent se rendre afin de mûrir pleinement leur projet professionnel et personnel avant leur départ.

Pour les étudiants qui n’auraient pas la chance de partir à l’étranger, il existe tout de même l’apprentissage des langues en ligne via des MOOC que mettent en place de plus en plus d’universités. Elles donnent ainsi la possibilité aux étudiants de s’améliorer en langue tout en restant dans leur pays d’origine.

Pour écrire un commentaire, merci de se connecter :
- Les messages déplacés et les critiques non argumentées seront supprimés.
- Le langage SMS est banni et les liens commerciaux sont interdits.

L'équipe Tice-Education

Newsletter

Actualité de l'Éducation numérique
captcha 

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), le codage, l'algorithmique, TNI... Totalement Gratuit !

S'inscrire