enfant Ipad école

toutpublic En mars 2020, tout le système scolaire a été bouleversé par la pandémie de Covid-19. C’est 14 millions d’élèves et 800 000 professeurs qui ont dû repenser leurs modes de fonctionnement Edude toute urgence. Suite à cela, les 4 et 5 novembre 2020 à Poitiers se sont tenus les Etats généraux du numérique pour l'Éducation suite à une consultation nationale lancée en juin 2020 par le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer. L’objectif était de repenser le rôle du numérique dans l’éducation.

Suite à ces Etats généraux, 40 propositions ont été formulées dans différents domaines. On trouve notamment :

  • la mise en place de nouvelles formes de gouvernance et de nouveaux outils d'anticipation
  • L’intégration du numérique dans l’enseignement
  • La réduction de la fracture numérique
  • La promotion d’une culture numérique professionnelle commune
  • Le développement d'un numérique responsable et souverain

Six mois après ces Etats généraux et dans cette deuxième année d’enseignement perturbé par la pandémie, où en sommes-nous ?

L’enseignement à distance cette année à montré ses limites et laisse penser que le chemin à parcourir est encore long. Début avril, le gouvernement annonce que les écoles, collèges et lycées fermeraient et que l’enseignement se ferait de nouveau à distance dès le 6 avril et ce jusqu’aux vacances scolaires. Et dès ce premier jour d’école à la maison, des milliers d’élèves se retrouvent dans l’incapacité de suivre leurs cours à distance en raison d’un énorme bug malgré un plan de continuité pédagogique. Les différents acteurs se renvoient la balle et montrent que la gestion de cette problématique est loin d'être facile.

Outre le socle technologique vieillissant et pas forcément adapté pour tant d’élèves étudiant à distance, c’est l’ensemble des acteurs qui se retrouvent en difficulté. En effet, bon nombre d’établissements doivent encore s’équiper d’outils numériques. Les enseignants eux aussi doivent s’équiper et être formés à ces nouveaux outils qu’ils découvrent bien souvent malgré eux. Enfin, n’oublions pas les familles et les parents qui doivent eux aussi apprendre à conjuguer avec cette nouvelle façon d’apprendre et de suivre leurs enfants.

Ainsi, ce sont de multiples acteurs qui doivent s’associer pour faire avancer le numérique dans l’éducation. Les Etats généraux ont donc soulevé les problématiques clés à résoudre, mais les investissements à réaliser dans le numérique pour l’éducation sont colossaux et ce sont de véritables programmes alliant ressources pédagogiques, équipements et formation des professeurs et des parents qui doivent être mis en place.

 

Pour écrire un commentaire, merci de se connecter :
- Les messages déplacés seront supprimés. Pas de langage SMS ni de liens commerciaux
L'équipe Tice-Education

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire