banniere728x90

carre250x250

L'Education numérique avec Tice-Education

  • word    
  • writer
  •   excel  
  • calc
  • powerpoint
  • impress
  • chrome
  • firefox
  • safari
  • ie-10-logo
  • ipad 
  • el capitan logo
  • macosx
  • Windows 10
  • linux
  • nexus4
  • android
  • tbi
  • pdf
  • archive black zip 128
  • scratch
  • langage
  • 01010101
  • scratch algo
  • sublimetext ecran
  • cardboard box blue 128
  • robots 
  • Imprimante 3D 
  • car 
  • videoprojecteur 

 toutpublic

impact ecran reussite scolaireLes écrans sont de plus en plus présents dans la vie des enfants dès le plus jeune âge. Cette tendance n’est pas spécifique à la France puisqu’on observe des tendances similaires en Europe. Ainsi, dès 2 ans les enfants sont confrontés en moyenne à trois heures d’écran par jour, près de cinq heures pour les 8-12 ans et presque sept heures pour les 13-18 ans. Des chiffres effarants qui montrent qu’il est plus que temps d’agir.

 

La typologie de contenu questionnée

Les écrans sont pointés du doigts en particulier à cause du type de contenu qui y est diffusé ou regardé. La plateforme Américaine Netflix est entrée dans la vie de beaucoup de familles et a modifié notre approche aux contenus. En effet, l’aspect pédagogique des séries et autres contenus pose problème car il est non représentatif de la réalité. Les enfants s’imaginent un monde idéal ou trop violent qui n’existe pas et peuvent en être réellement perturbés. De manière générale, les enfants utilisent les écrans pour leur divertissement personnel et non pas pour l’aspect pédagogique. Le côté positif et pédagogique des écrans ne fonctionne donc pas.

Quelles sont les conséquences ?

Cette surexposition n’est pas sans conséquences sur le développement de l’enfant et en particulier sur son développement scolaire. Ainsi, des études ont montré que l’accès à une console de jeux fait baisser les résultats scolaires de 5 % en 4 mois.

On constate différents troubles suite à la surutilisation des écrans :

  • Des troubles sur le développement du cerveau et l’apprentissage des compétences fondamentales : les enfants surexposés ont plus de risque de développer des troubles du langage et de la mémorisation. Des compétences simples qui risquent dès le plus jeune âge de poser problème dans leur scolarité. Ils risquent d’être moins autonomes et moins sociables vis à vis de leurs camarades.

  • Des troubles sur les capacités d’attention et de concentration : un enfant surexposé aura beaucoup plus de difficultés à rester concentré sur une seule et même tâche. Le docteur Desmurgets a démontré dans une étude qu’un enfant de deux ans qui regarde la télévision une heure par jour double le risque de développer un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

  • Des troubles sur le bien-être et l’équilibre des enfants :  on observe une augmentation de l'anxiété, des troubles dépressifs et une augmentation du risque suicidaire chez les enfants surexposés. Leur sommeil est également affecté car ils sont plus à même de faire des cauchemars en repensant aux contenus visionnés. En outre, le fait que certains enfants passent leur temps libre seuls sur les écrans au lieu de jouer avec leurs camarades, a un impact sur leur sociabilité.

  • Sur le comportement : un enfant qui passe beaucoup de temps devant du contenu violent a plus de risque de développer des troubles agressifs.

impact ecran reussite scolaire 2

Comment prévenir sans confisquer les écrans ?

L’enjeu n’est pas de supprimer totalement les écrans dans ce monde de plus en plus numérique car ils font partie de notre quotidien et le seront de plus en plus. Mais il existe des solutions simples pour en limiter les effets négatifs. En effet, on ne mesure plus d’effet négatif chez un enfant qui n’est plus entouré constamment d’écran. Par exemple, retirez les écrans de la chambre de votre enfant ou veillez à ce que la tablette ne traîne pas à côté de lui. Soyez plus vigilants sur le contenu qu’ils regardent. Imposer des règles aux enfants (pas d’écran le matin, pas pendant les repas etc.) vous permettra de garder le contrôle.

De manière générale, les spécialistes recommandent de garder le contrôle pendant toute l’enfance, du plus jeune âge jusqu’à leur adolescence. Ainsi, il ne suffit pas de dire “pas d’écran avant 3 ans”. Les effets peuvent survenir aussi après.

 

Pour écrire un commentaire, merci de se connecter :
- Les messages déplacés et les critiques non argumentées seront supprimés.
- Le langage SMS est banni et les liens commerciaux sont interdits.

L'équipe Tice-Education

Newsletter

Actualité de l'Éducation numérique
captcha 

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire

REMARQUE : Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.