métiers du numérique

toutpublic Le référentiel de rémunération pour les métiers de la filière numérique de l’ensemble des administrations d’État a été créé en 2019 et est mis à jour par la circulaire n°6434/SG du 3 janvier 2024. Ce référentiel définit des valeurs de salaires pour chaque métier et chaque niveau d’expérience, avec des fourchettes basses et hautes. Chaque fourchette haute est également un seuil en dessous duquel le contrôle budgétaire n’est plus nécessaire et la procédure ainsi simplifiée dans le cadre du recrutement et du renouvellement d’agents contractuels.

Pour mener à bien ses ambitieux projets de transformation numérique et assurer sa souveraineté dans le domaine, l'État s'engage à attirer les meilleurs talents du secteur. Face à la rareté et à l'évolution rapide des compétences numériques, une initiative novatrice a été mise en place pour simplifier les recrutements et les renouvellements de contrats, à travers l'établissement d'un référentiel de rémunération bénéficiant aux services de l'État.

Objectif du référentiel :

Ce référentiel vise à simplifier les procédures liées aux recrutements et aux renouvellements de contrats des agents contractuels au sein de la fonction publique d'État, œuvrant dans le domaine numérique. Il s'applique lors des recrutements, des renouvellements de contrats, et des revalorisations salariales annuelles, biannuelles ou triennales.

Structure du référentiel :

Le référentiel définit des seuils de salaires pour 55 métiers, répartis-en 4 niveaux d'expérience. Ces seuils déterminent les montants de salaires au-dessous desquels le contrôle budgétaire de l'employeur n'est pas requis. Les fourchettes basses et hautes, basées sur des observations courantes du marché de l'emploi, offrent une flexibilité permettant aux recruteurs d'établir des rémunérations adaptées en fonction du contexte, de la complexité et de la responsabilité du poste, de l'expertise et des compétences du candidat, ainsi que de la durée et de la qualité de son expérience.

Primo-CDIsation et portabilité des CDI :

En vue de renforcer l'attractivité de la filière numérique de l'État, la circulaire recommande la primo-CDIsation pour les métiers les plus en tension. Cette mesure vise à accroître l'attractivité et à répondre aux enjeux de fidélisation des agents et de souveraineté numérique. Dans le même esprit, la portabilité des CDI sera favorisée pour encourager la mobilité au sein de l'administration.

Partenariat interministériel :

Ce référentiel résulte d'une collaboration étroite entre la direction interministérielle du numérique (DINUM), la direction générale de l'administration et des finances publiques (DGAFP), et la direction du budget (DB), en coordination avec les acteurs RH et SI de la filière numérique.

Ce document représente une pierre angulaire de la politique d'attractivité de la filière numérique de l'État dans un marché du numérique de plus en plus concurrentiel. Il incarne l'engagement de l'État envers l'innovation, la flexibilité et la valorisation des compétences numériques au service de la transformation numérique de la nation.

Plus d’informations sur : https://www.numerique.gouv.fr/publications/referentiel-de-remuneration-des-55-metiers-de-la-filiere-numerique/

Aucun commentaire

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Essential
Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, vous ne pouvez pas les désactiver.
session
Accepter
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Mesure d'audience
Accepter
Décliner