toutpublic

donnees numeriques 628L’ADEME, L’Agence de la transition écologique résolument engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation des ressources propose une infographie pleine de bons conseils pour télétravailler tout en consommant le moins de ressources numériques possibles. Avec la crise sanitaire, le télétravail est en plein essor et de nombreux obstacles ont été franchis dans la digitalisation du travail ou l’école à distance (cloud, partage de fichiers, visioconférences...).

 

Le télétravail évite de nombreux déplacements, réduit nos émissions de gaz à effet de serre et améliore la qualité de l’air, mais toute ces pratiques numériques ont aussi des impacts sur l’environnement.

Vers une accélération de la croissance des données

Recherches internet, visioconférences, cloud, appels téléphoniques... Tout cela nécessite du matériel informatique individuel mais aussi des réseaux et des serveurs qui consomment beaucoup d'énergie. Avec des millions de télétravailleurs les réseaux sont mis à rude épreuve.  Ainsi, le volume de données créé pourrait presque quadrupler entre 2020 et 2025 avant de poursuivre une croissance exponentielle pour les années 2030.

Comment télétravailler plus léger ?

Mails : les plus légers possibles

  • Ciblez les destinataires.
  • Compressez les pièces jointes ou utilisez un site de dépôt temporaire.
  • Entre collègues, privilégiez la messagerie instantanée et le serveur de l'entreprise.

Cloud : avec modération

  • Désactivez les transferts automatiques de données.
  • Triez et stockez uniquement le nécessaire.
  • Stockez plutôt sur disque dur externe ou ordinateur.
travailler legerSource ADEME - Cliquez pour agrandir

Boîte Mail : Faîtes le ménage

  • Supprimez les mails inutiles, les spams et videz la poubelle.
  • Désabonnez-vous des newsletters que vous ne lisez pas.

Cloud : avec modération

  • Désactivez les transferts automatiques de données.
  • Triez et stockez uniquement le nécessaire.
  • Stockez plutôt sur disque dur externe ou ordinateur.

Connexion

  • Wifi ou filaire plutôt que 4G

Lors de visioconférences (Classes VIA, Jitsi Meet, Google Meet…), chaque citoyen peut à sa manière limiter sa consommation de données en privilégiant les échanges audios plutôt que vidéos nettement moins consommateurs de données.

Un autre reflexe consiste à partager des documents sur le Cloud ou sur un serveur local plutôt que de les envoyer par mail à ses destinataires et aussi de surveiller sa consommation d'énergie.

Plus d’informations : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/infographie-comment-teletravailler-leger.pdf

Pour écrire un commentaire, merci de se connecter :
- Les messages déplacés et les critiques non argumentées seront supprimés.
- Le langage SMS est banni et les liens commerciaux sont interdits.

L'équipe Tice-Education

Newsletter

Actualité de l'Éducation numérique
captcha 

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire

REMARQUE : Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.