avel chuklanov DUmFLtMeAbQ unsplashLa formation en ligne désigne l'ensemble des solutions et moyens permettant l'apprentissage par des moyens électroniques. La formation en ligne a la côte et de nombreux individus ont déjà franchi le pas. Selon une étude de l’institut Research and Markets, le marché de la formation en ligne atteignait 107 milliards de dollars en 2015 et devrait tripler ses revenus pour atteindre 325 milliards de dollars d’ici 2025.

 

Etat des lieux de la formation en ligne

Xerfi, un institut d’études privé, signalait que depuis 2011, près de 60 millions de personnes dans le monde s’étaient inscrites à au moins un MOOC. L’institut estimait qu’en 2020, plus de 3500 nouveaux MOOCs seraient lancés contre 3000 en 2017.

Les formations professionnelles sont les plus prisées. Selon Xerfi, elles devraient croître de 10% par an entre 2018 et 2020 pour s’établir à 30 milliards de dollars.

annie spratt vGgn0xLdy8s unsplash

Pourquoi un tel engouement ?

Dans un monde de plus en plus internationalisé, les individus cherchent à gagner en productivité et donc à se former par eux-mêmes. On assiste ainsi à une mutation du système de formation. De nombreux acteurs privés entrent sur le marché et proposent des formations très ciblées et surtout presque complètement en ligne. Ils font aussi alliance avec les entreprises pour toucher directement les salariés.

Par exemple, des formations à distance dans les métiers de l’informatique bénéficient d’un véritable engouement des jeunes car les opportunités que vous offre cette formation sont nombreuses. Ainsi, il est possible de se former à son rythme en fonction de son temps disponible. Par exemple, si vous travaillez et que vous souhaitez vous former en parallèle, vous pouvez choisir de le faire le soir ou bien le week-end. De même, un étudiant qui souhaite se former en plus de son cursus actuel, peut le faire sans bouleverser toutes ses habitudes.

De plus, les formations en ligne ont généralement un coût moindre par rapport aux formations en présentiel et ne sont plus seulement accessibles qu’à une élite mais au plus grand nombre. N’importe qui peut se former chez lui derrière son ordinateur, peu importe où il se trouve, aux quatre coins du globe.

La plupart des formations sont désormais reconnues par l’Etat et vous permettent d’obtenir un diplôme d’Etat.

Quels sont les types de formation qui existent ?

Les MOOCs, les plus connus

Les MOOCs désignent en anglais les « massive open online courses » également appelé en français les cours en ligne ouvert et massif (CLOM). Ce terme décrit tout simplement les formations à distance qui ont lieu entre des professeurs et des étudiants qui ne se trouvent pas forcément dans la même zone géographique.

Le concept et les premiers MOOC sont apparus pour la première fois en 2012. On distingue trois types de plateformes:

  • Les plateformes conçues pour être des MOOC portées par des entreprises du secteur de l’enseignement et qui sont réservées aux universités les plus connues.
  • Les plateformes à l’origine restrictives mais qui se sont ouvertes et qui sont désormais disponibles dans presque toutes les universités.
  • Les plateformes de logiciel libre que l’on doit installer soi-même.

Les MOOC les plus connus sont: Coursera, plateforme soutenue par HEC et l’ESSEC; Openclassroom qui propose des cours sur le développement informatique, l'entrepreneuriat, la communication et le marketing; et FUN qui est mis en place par le ministère français de l'Éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Pôle Emploi propose également quatre MOOC pour aider dans la recherche d’un emploi.

Les MOOCs, un phénomène contrasté

Les MOOCs sont très plébiscités mais dans la réalité, la situation est plus compliquée. Les élèves peinent à tenir dans la durée et à rester jusqu’au bout du cours. Ainsi, seuls 5% des étudiants terminent les cours. En effet, il a été prouvé que l’on apprend mieux lorsque l’on est actif c’est-à-dire lorsque l’on agit, qu’on est entouré et guidé dans l’apprentissage. Les MOOC ne remplacent donc pas les cours traditionnels en université mais viennent s’ajouter en complément de la formation initiale.

De plus pour les professeurs il s’agit d’un vrai travail de réécriture de leurs cours traditionnels puisqu’ils ne s’adressent pas à leur public habituel mais à une cible hétérogène ayant des besoins différents. Enseigner en ligne requiert une méthodologie différente aussi du point de vue de la conception car les MOOC demandent généralement l’intervention de plusieurs métiers différents (professeur, ingénieur, community manager…) pour modeler et animer cet apprentissage 2.0.

Aujourd’hui les MOOC sont surtout apporteurs de connaissances et ne sont pas toujours reconnus comme de vrais diplômes, ce qui freine leur développement. Cependant, les choses sont en train de changer puisque le gouvernement français a annoncé que les MOOC pour les salariés seraient bientôt reconnus comme de vraies formations. Un pas de plus pour légitimer ce nouveau type d’enseignement.

tamarcus brown T3uKisfmABY unsplash

Les formations professionnalisantes par correspondance

Il est aussi possible d’apprendre un métier par correspondance ou en ligne. Cela peut aller du BEP au CAP en passant par les prépas professionnelles et les BTS.

L’apprentissage se fait par des plateformes en ligne ou via des cours papiers reçus par courrier. On trouve également des tutoriels vidéos ou des visioconférences. Si votre formation demande de la pratique, il faudra vous entraîner par vous-même. Certaines formations incluent tout de même des stages dans le cursus pour vous permettre de vous confronter à la réalité du terrain.

Ce type de formation est proposé par des entreprises privées ou par des universités. Les organismes agréés reçoivent une certification AFNOR, ce qui vous permettra de vérifier le sérieux de l’établissement.

La formation en ligne a de l’avenir

On constate donc que les formations en ligne ont de l’avenir puisque la demande ne cesse d’augmenter et qu’il y a sans cesse de nouveaux entrants sur le marché. On assiste à la naissance d’un nouveau modèle pédagogique, où les frontières entre enseignement physique et virtuel s’atténuent.

Cela correspond aussi à une nouvelle dynamique de la société : délaisser le présentiel pour tout faire depuis chez soi. Il y a fort à parier qu’après le confinement qui a vu l’avènement de tous types de plateformes en ligne, cette tendance ne fasse que croître.

Pour écrire un commentaire, merci de se connecter :
- Les messages déplacés et les critiques non argumentées seront supprimés.
- Le langage SMS est banni et les liens commerciaux sont interdits.

L'équipe Tice-Education

Newsletter

Actualité de l'Éducation numérique
captcha 

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire

REMARQUE : Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.