toutpublic

etudiants qui etudient en ligneDepuis mars 2020, des millions d’élèves ont assisté à l’école, au collège et au lycée à des cours en ligne ou visioconférences. Cette période de crise sanitaire a accéléré l’utilisation de cette technologie. Même si la visioconférence ne remplacera jamais le contact présentiel entre un professeur et une classe ou un groupe d’élèves, l’enseignement à distance a permis d’assurer la continuité pédagogique. Les écoles découvrent l’efficacité du distanciel pour étendre l’expérience d’apprentissage hors de la salle de classe.

 

Nous avons présenté sur ce site des solutions de visioconférence comme « Jitsi Meet », « ma classe virtuelle VIA »  « Ma classe à la maison CNED » ou « Google Meet ». Dans un premier temps, l’appropriation de ces technologies n’a pas été simple pour les professeurs comme pour les élèves avec au départ des problèmes de connexions (saturation des serveurs), un manque de formation des élèves et des professeurs, des craintes par rapport à la divulgation de données personnelles etc.

Une large variété d’outils

Il existe de nombreuses plateformes de visioconférences gratuites ou payantes, la plupart proposent des fonctions communes comme :

  • La communication écrite ou « chat », pour discuter, commenter les interventions ;
  • Le travail collaboratif avec le tableau partagé qui permet de travailler de manière collaborative ;
  • Le partage d’écran pour présenter des documents, programmes, applications ou fenêtres de son navigateur ;
  • Le partage de documents qui permet à tous les participants de télécharger des documents ;
  • La transmission synchrone de l'image et de l'audio ;
  • Un outil de sondages instantanés ;
  • L’enregistrement de la visioconférence…

Comment bien sécuriser ses visioconférences ?

Pour participer à une visioconférence, la démarche est assez simple : il suffit de cliquer sur un lien que le modérateur à communiqué pour rejoindre la classe virtuelle. Néanmoins, il est important de bien paramétrer son poste de travail (ordinateur, tablette, smartphone…) et de bien connaître les enjeux liés à la protection des données de chaque plateforme de visioconférence.

D’un point de vue des utilisateurs

1. Bien configurer ses paramètres

Les outils de visioconférence sont conçus pour créer des situations de communication et d’interaction à distance, en mode synchrone, dans des contextes divers, où les participants disposent de conditions facilitant l’utilisation efficace des fonctionnalités de l’outil.

Il est donc nécessaire de vérifier son environnement informatique avant le démarrage de la session ou de la classe virtuelle ainsi que le bon fonctionnement des périphériques de l’ordinateur (casque d’écoute avec microphone, caméra Web).

Pensez également à soigner votre arrière-plan et bien choisir son environnement « Que vont voir les participants lors de l’activation de ma caméra ? ». Pour contourner ce problème, certaines plateformes permettent de flouter l’arrière-plan.

2. Se familiariser avec l’application

Comme chaque outil informatique, il est nécessaire de se familiariser avec les différentes fonctions proposées comme l’activation ou non de son micro ou de sa caméra, la gestion de son statut (absence), savoir lever la main pour prendre la parole, ou participer au chat etc.

3. Soigner ses captures d'écran

Si l’on souhaite partager une capture d’écran, attention aux détails qui pourraient divulguer des données personnelles, adresses, téléphones, photos ou les onglets ouverts de votre navigation personnelle afin d’éviter tout souci de confidentialité.

4. Ne pas partager les invitations à des personnes malveillantes

Pour des raisons évidentes de sécurité, il est important de ne pas transmettre les adresses ou URL de connexion des visioconférences à n’importe quelle personne.

eleves visioconference

D’un point de vue des administrateurs ou des modérateurs

5. Ne pas partager publiquement les liens de connexion

Afin d’éviter la présence d’intrus dans les classes virtuelles (chahut), il est important de transmettre les liens des visioconférences uniquement aux participants et via des moyens privés comme le mail, le chat et sans jamais exposer le lien sur une page web publique ou les réseaux sociaux.

6. Sécuriser la connexion avec un mot de passe

Beaucoup de solutions proposent l’option de connexion avec un mot de passe. Cette protection supplémentaire assure une meilleure sécurité et confidentialité de votre session. Le modérateur devra donc le communiquer par voie sécurisée bien avant le début de la vidéo-conférence.

 

Les solutions de visioconférences sont nombreuses sur internet, elles comportent toutes des fonctionnalités proches. Le mieux est d’en tester quelques-unes et de vérifier pour chacune d’entre-elle la qualité de sa bande passante, le nombre maximum de participants, ainsi que la sécurité et la confidentialité (chiffrement) des données personnelles.

 

Crédit images : Designed by Freepik

Pour écrire un commentaire, merci de se connecter :
- Les messages déplacés et les critiques non argumentées seront supprimés.
- Le langage SMS est banni et les liens commerciaux sont interdits.

L'équipe Tice-Education

Newsletter

Actualité de l'Éducation numérique
captcha 

Devenir Membre

Pour vous informer sur l'école numérique (Tice), les applications pédagogiques, les outils, le codage, l'algorithmique, les objets connectés... Totalement Gratuit !

S'inscrire

REMARQUE : Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.